ENG English
Accueil Gaspillage alimentaire 6 choses à savoir sur les «laits» d'origine végétale

6 choses à savoir sur les «laits» d'origine végétale

Publié le Avril 14 2020

Les laits à base de plantes ou les substituts du lait ont récemment explosé en popularité : au soja, au riz, à l'avoine, aux amandes et encore. Beaucoup de gens les choisissent pour des raisons éthiques en raison de préoccupations concernant les pratiques de production laitière. D'autres les choisissent pour des raisons de santé, notamment l'intolérance au lactose. Et beaucoup choisissent des laits à base de plantes parce qu’ils sont tout simplement meilleurs pour l’environnement que le lait de vache.

La production laitière pèse lourdement sur l'environnement. Non seulement les vaches produisent du méthane (un puissant gaz à effet de serre), mais il faut également beaucoup de combustibles fossiles pour exploiter une ferme laitière, beaucoup d'eau et beaucoup de terres, ce qui conduit à la déforestation et même à l'érosion des sols (bien qu’il y aie maintenant des techniques agricoles (anglais) qui peuvent prévenir l'érosion).

L'agriculture végétale est généralement moins néfaste pour l'environnement, c'est pourquoi réduire notre consommation de viande et de produits laitiers ou opter pour une alimentation entièrement végétale est une excellente option pour réduire notre empreinte environnementale.

Cela dit, en ce qui concerne le lait, il n'y a aucun substitut qui peut se comparer avec le lait de vache, qui est une source alimentaire incroyablement nutritive. Cela ne signifie pas que vous devez boire du lait de vache pour être en bonne santé. Pas du tout. Les diététistes conviennent qu'un régime végétalien peut être très sain et nutritif. Cependant, si vous êtes nouvellement végétalien, couper le lait de vache signifie que vous devez repenser la provenance de vos nutriments.

Voici 6 choses à savoir sur les substituts du lait à base de plantes

Ils peuvent ne pas contenir de vitamine D

Le lait est une excellente source de vitamine D! Mais… pas de façon naturelle. Depuis les années 30, le lait de vache au Canada est enrichi en vitamine D. Cette loi a été initialement introduite pour lutter contre le rachitisme - une maladie osseuse débilitante causée par un manque de calcium. La vitamine D aide le corps à absorber le calcium, il était donc très logique de l'ajouter au lait. Comme la vitamine D peut être difficile à obtenir, surtout où les hivers sont si longs comme au Canada, plusieurs personnes tirent l'essentiel de leur vitamine D du lait et d'autres produits laitiers enrichis.

Cependant, cette loi ne s'applique qu'au lait de vache. Certains laits à base de plantes peuvent contenir de la vitamine D ajouté, mais ce n'est pas une exigence et beaucoup n'en ont tout simplement pas. Cela dit, nous sommes en 2020 et non en 1930. Dans l'ensemble, notre alimentation est bien meilleure aujourd'hui et nous avons facilement accès à divers aliments tout au long de l'année. Le rachitisme n'est plus une grande préoccupation au Canada, mais nous devons encore faire attention à notre apport en vitamine D. Si vous évitez tous les produits d'origine animale dans votre alimentation, recherchez des laits à base de plantes enrichis ainsi que des céréales et des jus enrichis. Certains champignons sont également riches en vitamine D, alors vérifiez les étiquettes. Et bien sûr, il existe toujours des suppléments pour compléter votre alimentation.

Ils peuvent ne pas avoir beaucoup d'autres nutriments non plus

lait d'amande

Parce que les laits à base de plantes proviennent de diverses sources - soja, riz, amandes, avoine et plus, leur teneur en éléments nutritifs peut varier considérablement. De plus, certaines marques enrichiront leurs produits avec des nutriments essentiels («essentiel» signifiant que notre corps ne les produit pas et nous devons les obtenir de sources externes) tandis que d'autres ne le feront pas.

De nombreuses marques contiennent autant de calcium, de protéines, de potassium et d'autres nutriments que le lait de vache, mais certaines en manquent gravement, ce qui peut être particulièrement préoccupant pour les enfants. Si vous consommez des laits à base de plantes, vous devez être vigilant et bien vérifier les étiquettes.

Ils peuvent contenir beaucoup de sucre

Les laits à base de plantes ont beaucoup évolués ces dernières années et sont sacrément bons! Mais pendant longtemps, ils n'étaient pas géniaux. Maintenant ils sont plus populaires et la demande est beaucoup plus élevée. Mais il y a un élément qui persiste toujours: le sucre ajouté.

L'ajout de sucre est un excellent moyen d’améliorer le goût. Et c'est exactement ce qui se fait avec de nombreux laits à base de plantes. Plus particulièrement, les aromatisés, mais aussi les «nature». Cela dit, la plupart des marques proposent une version non sucrée (et délicieuse), mais vous devez vérifier les étiquettes pour vous assurer que vous obtenez la bonne version. Si vous êtes d'accord avec le sucre ajouté (ça fait des smoothies délicieux), c'est super. Mais si le sucre vous préoccupe, vérifiez les étiquettes.

Ils sont faibles en cholestérol

Sur une note plus positive, il y a un gros avantage nutritionnel aux laits à base de plantes: la plupart sont naturellement exempts de cholestérol! Les produits laitiers - en particulier le lait riche en matières grasses - peut être problématique pour les personnes préoccupées par leur taux de cholestérol. Ce n'est pas le cas avec les laits à base de plantes. Le soja, le riz, l'amande, le chanvre, la noix de coco et ainsi de suite sont tous exempts de cholestérol (sauf si quelque chose a été ajouté au produit final qui contient du cholestérol).

Cela dit, le lait faible en gras, bien qu'il ne soit pas 100% sans cholestérol, en contient très peu. 

Certains contiennent des nutriments que le lait de vache n'a pas

Le lait de cajou, par exemple, est naturellement riche en vitamine K, le lait d'avoine est une bonne source de riboflavine et certains laits enrichis à base de plantes peuvent en fait contenir encore plus de calcium que le lait de vache! Mais, encore une fois, il est important de lire les étiquettes.

Vous pouvez les faire vous-même

Faire des laits à base de plantes à la maison n'est pas aussi difficile qu'on pourrait le penser, mais une chose dont vous aurez certainement besoin est un bon mélangeur. La préparation de chacun dépendra des ingrédients que vous utilisez, mais dans la plupart des cas, l'ingrédient principal est broyé en poudre, puis mélangé avec de l'eau et d'autres arômes. Il existe ici d'excellentes recettes (anglais) pour essayer vous-même différents laits à base de plantes.

Gardez à l'esprit que, à moins que vous n'ajoutiez vous-même d'autres nutriments, les laits maison à base de plantes ne seront pas enrichis avec des nutriments comme le calcium, la vitamine D, le potassium, etc. Nous avons besoin de ces nutriments pour maintenir un corps fort et sain, alors assurez-vous vous les obtenez d'autres sources.

En bout de ligne? La lecture des étiquettes est la clé. Choisir des substituts de lait à base de plantes est un excellent choix pour l'environnement, surtout si vous les faites vous-même pour réduire les emballages, mais vous devez garder votre propre santé à l'esprit. Optez pour des produits enrichis et recherchez des sources alternatives de nutriments que vous pourriez manquer. Soyez un héros. Un héros fort et en santé!

FoodHero

Download our App Save $5 on your first order